6 applications pour faire ses comptes

La gestion financière ne pose généralement pas de problème au sein d’un ménage. Toutefois, c’en est autre chose si vous tenez une boutique ou même une entreprise. Vous aurez les employés à gérer, sans oublier les imprévus en termes de charges. Avoir recours à la technologie est ainsi devenu une habitude pour faire ses comptes.

Bankin

En plus d’être une plateforme mobile, Bankin est une entreprise basée en Europe. Elle encourage les professionnels de tous genres à se servir de la comptabilité en ligne. Avec un graphisme unique, elle est simple à prendre en main. Sur cette application, vous aurez accès à vos comptes bancaires tout en gardant l’œil sur vos dépenses quotidiennes. Ce programme alloue, par la même occasion, un dispositif d’alerte, qui retentira quand votre solde aura atteint le montant préenregistré. Si vous avez besoin de conseils d’experts, l’enseigne peut vous allouer les services d’un coach budget.

Linxo

Cette application comptable est disponible en version gratuite et payante. Classée deuxième dans ce présent top 6, elle est connue pour ses services que l’on juge « très bons » et ses différentes options. L’on compte, à titre d’exemple, le prévisionnel de découvert sur les entrées et les sorties d’argent.

Afin de bénéficier de ce service, il faudra s’acquitter mensuellement de 2,50 euros. Certaines fonctionnalités restent tout de même gratuites comme la catégorisation spontanée des dépenses. En gros, il s’agit d’une appli simple et pratique. Vous aurez cependant des annonces publicitaires affichées sur votre écran si vous optez pour l’abonnement gratuit.

Home Budget Manager

L’interface du système rappelle le style « Windows Phone ». Bien que ce look ne plaise pas à tout le monde, ce programme reste très fonctionnel. Vous pourrez, en ce sens, aisément transiter vers les fonctionnalités que vous souhaitez. Rappelant la compatibilité traditionnelle, l’application comptable veut que l’on y intègre, manuellement, chaque montant d’une dépense ou d’un revenu. Les résultats d’analyse de ces suivis pourront alors servir d’outil de décision. Par ailleurs, pas besoin d’être un financier qui se respecte pour manier ce programme. Comme son précédent, il s’agit d’un site payant (2,62 euros par mois), mais qui accorde une version gratuite d’un mois à l’utilisateur.

Wallet

Pour les petits budgets, Wallet sera le meilleur choix. Son mode d’action se résume à la maîtrise de la situation financière. Tout d’abord, elle vous permet d’être synchro avec votre banque. Vous pourrez ensuite partager ces données recueillies avec votre comptable ou votre partenaire lorsque vous songez à concrétiser un projet à deux.

L’interface peut prendre en charge aussi bien les listes d’achats que les différentes devises. Si l’opinion publique est favorable pour cette version gratuite, les éventuels bugs et la qualité de la traduction demeurent critiqués.

Toshl Finance

La difficulté avec laquelle on prononce son nom n’en fait pas moins une application intéressante. Cette plateforme joue sa carte humoristique pour accompagner les inscrits dans le management financier. Simple à utiliser, vous allez pouvoir jouer les comptables, en intégrant, par vous-même les recettes et les dépenses du jour. Si la tablette ne rend pas cette tâche facile, le membre a l’accès au site Toshl sur pc. Le navigateur est propice à l’entrée des données que l’on peut paramétrer selon ses besoins. Pourtant, cela implique une transition vers la version pro de Toshl, qui sera munie d’une page d’accueil ludique, mais payante.

Splid

Split est une appli mobile dont l’accès est à 100 % gratuit. Pas de chichis sur l’interface, il se focalise sur l’essentiel. Cela dit qu’elle reste un programme fonctionnel qui admet le partage de fichiers grâce à un code associé. L’utilisateur aura alors à saisir ses dépenses. Il pourra répartir les montants dus en temps réel.

Cette faculté de personnalisation agrémente la manipulation de Splid. Mais au-delà de cette disposition, vous pourrez vous servir de cette appli pour connaître la valeur exacte des montants perçus en devises étrangères. Cela est rendu possible, grâce au convertisseur qui, automatiquement, met à jour le taux de change.

Il est conseillé de limiter ses crédits. Cela passe par la minimisation de ses dépenses. En cas de surendettement, il serait réfléchi d’amalgamer ses crédits pour les faire racheter. Les variables d’une bonne gestion financière sont nombreuses. Pensez donc à vous renseigner afin de choisir le bon accompagnateur.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *